La technologie ergonomique comme vecteur de la productivité et du bien-être des employés

Lundi 26 janvier 2015 — Vilvorde –  Difficile d’ignorer les publicités ou les articles vantant les exploits technologiques des nouvelles « voitures intelligentes ». Certaines des caractéristiques les plus impressionnantes de ces véhicules sont qu’ils peuvent désormais connaître leur position sur la route, « sentir » lorsqu'ils risquent de changer de voie de circulation et transmettre une vibration d'avertissement dans le siège afin d'attirer l'attention du conducteur inattentif.

Conçues pour nous rendre la vie plus facile et plus sûre, les innovations technologiques « intelligentes » sont également vouées à faire leur apparition dans le monde du travail. Il existe ainsi déjà des sièges capables d’évaluer notre posture et le temps que nous restons assis, ainsi que des surfaces de travail qui détectent notre présence.

Dans une récente interview de l'Economist Intelligence Unit dédiée au thème « L'avenir du travail » et sponsorisée par Ricoh, Alan Hedge, directeur du laboratoire Facteurs humains et Ergonomie de l'Université Cornell, précise que ces technologies n'en sont qu'à leurs balbutiements. « Nous sommes au tout début d'une révolution dans le domaine des objets et produits "actifs", équipés de capteurs intégrés. »

Pour qualifier cette interaction entre humain et technologie, le professeur Hedge utilise le terme d'« ergonomie omniprésente ». Même si les sièges et les surfaces intelligentes n'ont pas encore investi le lieu de travail, de nombreuses personnes utilisent déjà l'ergonomie omniprésente à domicile. Ce n'est qu'une question de temps avant que les appareils portables commencent à transformer le monde du travail. Rappelons-nous comment l'adoption massive des smartphones a engendré le passage au travail mobile promis par l'ordinateur portable quelques années plus tôt. Je pense que ce boom pourrait être encore plus grand.

La commodité et la facilité d'accès à l'information seront les principales motivations du développement de l'ergonomie omniprésente sur le lieu de travail, de même que des habitudes de travail plus saines, dans une moindre mesure. Pour les articles portables, le bien-être des employés est déjà un facteur prépondérant. Selon un rapport de PwC baptisé « The Wearable Future » (« le futur portable ») publié en 2014, plus de 80 % des consommateurs interrogés considéraient une alimentation plus saine, une meilleure gestion de l'activité physique et un accès à des soins médicaux plus pratiques comme des bénéfices majeurs de la technologie portable.

Le professeur Hedge pense que ces technologies seront « de plus en plus souvent intégrées au sein même de nos environnements », nous conférant un accès unifié à des informations personnelles et professionnelles dans le cadre de nos interactions avec les surfaces et matières intelligentes autour de nous. Une vision enthousiasmante de l'univers des travailleurs connectés. Ici, ce n'est plus la technologie mais les individus qui deviennent l'appareil mobile, par le biais de n'importe quel vêtement, accessoire ou surface - éliminant ainsi le besoin d'un appareil mobile dédié. La demande de pouvoir travailler en toute simplicité, n'importe où et n'importe quand, existe déjà. Des études réalisées à l'initiative de Ricoh Europe en 2013 à propos de ce que l'on appelle l'« iWorker » ont révélé que les chefs d'entreprise s'attendent à ce que la majorité de leurs employés aient accès 24h/24 et 7j/7 à toutes les informations dont ils ont besoin d'ici 2018.

Toutefois, malgré l’émergence de cette technologie et les avantages indéniables d'une population active totalement mobile et numériquement mature[1], certaines organisations hésitent à sauter le pas. Dans une autre étude réalisée à notre initiative sur le lieu de travail technologique du futur, seuls 29 % des employés ont déclaré que leur entreprise avait une réelle envie de créer de nouvelles méthodes de travail et de déployer des technologies pour faire de cette vision du futur une réalité.

Pareillement, certaines organisations tardent à adopter des moyens de mesurer le bien-être de leurs employés, question qui deviendra primordiale à l'ère de l'ergonomie omniprésente. Des appareils capables d'évaluer la posture et le niveau de stress fournissent aux employeurs des données précieuses sur la santé de leurs employés qui, utilisées à bon escient, peuvent contribuer à créer les meilleures conditions de travail possibles.

Pour les entreprises tournées vers l'avenir, il est indispensable de se préparer à l'intégration des innovations technologiques émergeantes et futures. Lorsque ces évolutions s’installeront pour de bon, les processus et les systèmes obsolètes deviendront un frein handicapant à leur adoption et devront être optimisés de toute urgence. Les entreprises qui tardent ou rechignent à se préparer aux changements inévitables dans nos modes de travail risquent de passer pour des carrosses tirés par des chevaux à l'ère des voitures intelligentes.

 

| A propos de Ricoh |

Ricoh est une entreprise technologique mondiale, spécialisée dans l'équipement d'imagerie bureautique, les solutions d'impression de production, les systèmes de gestion documentaire et les services informatiques. Le Groupe Ricoh, qui a son siège à Tokyo, est présent dans plus de 200 pays et régions. Pour l’exercice fiscal clos en mars 2014, le Groupe Ricoh a réalisé un chiffre d’affaires de 2,195 milliards de yens (environ 21,3 milliards USD).

La plus grande partie des revenus générés par la société provient de produits, solutions et services qui améliorent l'interaction entre les personnes et l'information. Ricoh produit également des appareils photos numériques et des produits industriels spécialisés, maintes fois primés. L'entreprise est réputée pour la qualité de sa technologie, le niveau exceptionnellement élevé de son service à la clientèle et ses initiatives en matière de développement durable.

Sous le slogan imagine. change., Ricoh aide les entreprises à transformer la manière dont elles travaillent et à mobiliser l’imagination collective de leur personnel
Pour plus d’informations, visitez : www.ricoh.be/presse

[1] http://thoughtleadership.ricoh-europe.com/befr/digital-maturity/

 

Contactez-nous

Sophie Lambert

Blue Chilli

Published with Prezly